L'habit de lumière

Les tenues de vol dites « stratosphériques » avaient pour but de préserver les pilotes des conséquences sur l’organisme des vols à très haute altitude. Les pilotes de Mirage III en étaient équipés pour certains vols. Il s’agissait de deux combinaisons :
- la première, proche du corps était en nylon et pneumatique. Elle avait pour fonction d’assurer une bonne oxygénation et circulation du sang.
- la seconde, en cuir, protégeait à la fois la première combinaison de tout accroc et le pilote contre l’environnement hostile des très hautes altitudes (température, rayon, etc.). Cette seconde combinaison marquait indéniablement l’attachement de l’Armée de l’Air au fameux « chic à la française » puisqu’elle était en cuir blanc !

C’est une combinaison identique (SG Type 21) qui vous est ici proposée. Elle est en très bon état, le cuir est très souple et ne comporte qu’un minuscule accroc sur l’une des manches. La tricotine à l’extrémité des manches est également en très bon état.

Il va sans dire que ces combinaisons sont aujourd’hui devenues rares, même si elles ne le sont pas autant que le casque qui complétait l’équipement stratosphérique.

En voici un qui remonte aux années 60. C'est un casque EFA Type 12 très reconnaissable à la forme de sa visière. Il doit être précisé qu’il ne comporte pas, sur son côté droit, la chenille d’alimentation en oxygène ; celle-ci a été volontairement coupée à l’époque en guise de démilitarisation de l’objet, ce qui était de loin une pratique moins terrible que celle des coups de marteaux sur la coque ! Il est équipé de tout son système radio (écouteurs et micro) et les deux visières sont en excellent état.

Le casque est sur une tête de présentation (résine blanche) dont il semble préférable de ne pas le retirer, ce qui est néanmoins possible. En effet, compte tenu du fait que la collerette de la cagoule en silicone a complètement séché et qu’elle est friable, tenter de retirer le casque de son support la détruirait très probablement ; encore une fois, c’est tout à fait possible, mais le soin est laissé à son futur propriétaire d’en décider.

Bien que formant un bel ensemble, ces deux pièces sont proposées à la vente séparément.

Articles en vente dans le catalogue (avec photos de grandes dimensions)

 

 

Retour à l'accueil     -     Focus précédent